11 critères pour choisir votre extracteur de jus

Avec l’intérêt croissant pour les jus de légumes et les jus de fruits, l’offre des extracteurs de jus électriques est de plus en plus large. Avec des prix qui vont de 90 € à 1.400 €, il faut bien avouer que ce n’est pas facile de s’y retrouver. Sur quoi devez-vous vous baser pour choisir votre extracteur de jus ? Faut-il choisir un extracteur vertical ou un extracteur horizontal ? Tout dépend de votre cahier des charges. Voici onze critères pour vous aider à faire votre choix.

« Aujourd’hui, une personne ignorant les valeurs nutritives et  curatives des jus de légumes et  de fruits frais est tristement mal informée. » Norman Walker (1886-1985), médecin.

La polyvalence

Le premier critère de choix est la polyvalence. Qu’attendez-vous de votre extracteur ? Voulez-vous faire uniquement des jus ? Ou voulez-vous aussi concocter de délicieuses compotes, des coulis, ou même des pâtes ? Si vous ne voulez que des jus, alors vous pouvez opter pour un extracteur vertical ; il les fera très bien. Mais si vous voulez varier les plaisirs en faisant de temps en temps vos propres purées d’amandes ou de noisettes, vous n’aurez cette possibilité qu’avec les extracteurs horizontaux. Car contrairement aux autres, ils sont généralement livrés avec plusieurs tamis. Ils sont aussi mieux adaptés aux jus d’herbes.

L’encombrement

En ce qui concerne l’encombrement, il est clair que les extracteurs verticaux l’emportent haut la main. Si vous avez une petite cuisine, ce critère comptera sûrement beaucoup pour vous. Un extracteur vertical fait de 15 à 35 cm de côté et va jusqu’à 55 cm de haut. Tandis qu’un extracteur horizontal occupe en moyenne une surface de 45 cm sur 30 cm. Avant d’acheter votre extracteur, réfléchissez bien à l’endroit où vous compter le stocker. Votre extracteur doit être bien en vue, facilement accessible et immédiatement disponible. Si vous devez aller le chercher tout au fond d’un placard, il y a de grandes chances qu’il serve aussi souvent que l’appareil à raclette.

Le poids

Si votre extracteur est voué à rester toujours au même endroit dans votre cuisine, vous n’avez pas à vous soucier du poids. Le poids d’un extracteur se situe entre 5 kg et 10 kg. Quelle que soit la masse de votre extracteur, elle ne devrait pas vous empêcher de passer un coup d’éponge en-dessous. En revanche, si vous envisagez de profiter des bienfaits des jus en vacances, vous aurez intérêt à cocher ce critère sur votre liste. Car à l’enregistrement de vos bagages cela fera une différence : moins de vêtements, moins de livres à emporter… ou une taxe pour excédent.

La vitesse de rotation

Le quatrième critère est plus technique : c’est la vitesse de rotation du moteur. C’est un critère très important pour la qualité du jus que vous allez produire. Il n’est donc pas question de le négliger. Jusqu’à 80 tours par minute, il n’y a pas de chauffe, donc aucune perte de nutriments ; tous sont préservés. A partir de 80 tours par minute, les pertes commencent. Au-delà de 120 tours par minute, l’échauffement du moteur entraîne une forte baisse de la valeur nutritive. Votre jus ne vous nourrira donc pas autant que vous pourriez l’espérer.

Le rendement

Le rendement, c’est la quantité de jus que vous pourrez produire à partir d’une certaine quantité de fruits et légumes. Pour une même quantité de matière première, vous obtiendrez un volume différent de jus selon l’extracteur que vous utiliserez. On obtient généralement un bon rendement avec les extracteurs à double vis. Mais seul certains horizontaux en sont équipés. Il faut aussi tenir compte de la pureté du jus. Un jus est parfaitement extrait lorsque les fibres produites sont très sèches. Le jus n’a alors quasiment pas besoin d’être filtré.

La facilité d’utilisation

Tous les extracteurs de jus d’aujourd’hui sont d’un usage aisé. Vous branchez, vous appuyez sur un bouton, le jus sort d’un côté, les fibres de l’autre. On trouve des différences entre les extracteurs dans leur capacité à accepter des morceaux plus ou moins gros, ce qui peut vous dispenser d’une coupe fastidieuse. Mais ce qui les distingue réellement sur le plan pratique, c’est la facilité de nettoyage, montage et démontage compris. Cela dépend du nombre de pièces à démonter, de la facilité d’accès et de la possibilité de mettre les pièces amovibles au lave-vaisselle. C’est peut-être un critère à prendre en compte si vous faites de votre extracteur un usage intensif.

Le design

Tout le monde n’est pas préoccupé par le design d’un appareil de cuisine. Mais cela peut compter pour vous, si vous avez envie d’un objet qui s’intègre parfaitement dans votre espace, aussi bien au niveau de la couleur que de la forme. Par exemple, vous pourriez l’accorder avec votre robot Kitchen Aid ou avec vos placards. Ces dernières années, concurrence oblige, les marques ont fait beaucoup d’efforts côté design. On trouve désormais plusieurs modèles d’extracteurs vraiment élégants, tant par leur ligne que par leur couleur, la palme revenant sans conteste à la catégorie des extracteurs verticaux.

Le matériau

Si vous envisagez d’acquérir un extracteur en matière plastique, assurez-vous qu’il est garanti sans BPA. Considéré comme un perturbateur endocrinien, le BPA (bisphénol A) est heureusement de moins en moins présent dans le matériel alimentaire. Le plastique est un matériau bon marché, mais il se tache facilement. Si vous utilisez couramment du curcuma dans vos jus et que vous souhaitez garder un extracteur net, vous devriez opter pour un appareil chromé ou en inox alimentaire, voire en inox chirurgical (moins sensible aux acides des fruits).

La robustesse

Un autre critère qui vaut peut-être la peine d’être pris en compte est la robustesse. C’est un critère intimement lié au matériau. Un extracteur en métal est en principe plus robuste qu’un extracteur en plastique. Mais le plastique est peut-être largement suffisant pour l’usage que vous voulez faire de votre extracteur. Plus l’utilisation de votre extracteur prévoit d’être intense, plus vous devriez vous intéresser à ce critère qui concerne aussi le moteur. Malheureusement, vous avez peu de chance de vous assurer de sa robustesse avant l’achat. Vous devrez donc vous renseigner sur les forums d’utilisateurs.

Les accessoires

Pour la production de jus, quelques accessoires ont indispensables : un récipient pour le jus, un récipient pour les fibres, un poussoir, une petite brosse de nettoyage, une passoire. Certains de ces accessoires sont fournis par le fabricant. Mais d’autres ne le sont pas ; leur prix viendra alors s’ajouter à celui de l’extracteur. Si vous comptez faire autre chose que des jus, il vous faudra peut-être aussi : un tamis à gros trous pour les coulis et nectars, un tamis plein pour les purées ou un kit pour pâtes fraîches. Ces accessoires secondaires sont parfois compris dans l’offre. Mais il arrive qu’ils ne soient pas prévus ; c’est souvent le cas pour les extracteurs verticaux.

Le prix

Enfin le onzième et dernier critère de notre liste, mais pas le moindre, est bien sûr : le prix. C’est parfois le premier critère recherché par ordre d’importance. Les prix des extracteurs de jus vont d’un modeste 90 € à un intimidant 1.400 €. La tranche la plus fréquentée étant celle de 400 € à 550 €. Plus vous êtes exigeant sur tous les autres critères, plus vous devrez envisager de payer un prix élevé. Vous aurez alors l’assurance d’acquérir un extracteur de jus en tous points conforme à vos besoins. Heureusement, de nombreux revendeurs proposent maintenant des facilités de paiement.

D’autres critères

Il existe d’autres critères dont nous n’avons pas parlé : le bruit, la garantie, la puissance du moteur. A mon sens, ils ne sont pas pertinents. Le niveau de bruit est sans importance. Un extracteur fonctionne moins de dix minutes trois fois par jour maximum. Il n’y a pas de raison d’avoir la même exigence qu’avec un lave-linge. Quant à la garantie, tous les fabricants offrent un minimum de cinq ans. Or c’est pendant cette période que les vices de fabrication apparaissent. Les problèmes dus à l’usure surviennent généralement plus tard et ne sont jamais couverts. Enfin, plus que la puissance du moteur, c’est sa vitesse de rotation et sa robustesse qui importent ; nous les avons déjà évoqués.

Votre choix

Vous avez désormais tous les éléments pour choisir le meilleur extracteur de jus pour vous en fonction de vos besoins et de votre budget. Commencez par déterminer vos critères par ordre d’importance, indépendamment de l’offre. N’oubliez pas que vos besoins peuvent évoluer dans le temps : votre famille peut s’agrandir, votre espace peut rétrécir. Ensuite consultez les fiches techniques des extracteurs qui correspondent à votre budget. Questionnez vos amis déjà propriétaires. Lisez les études comparatives et n’hésitez pas à interroger des utilisateurs sur les forums.

Pour en savoir plus sur les extracteurs de jus, lisez Extracteur de jus d’Estelle Payany :

Pour vous quels critères comptent le plus ? Partagez votre avis dans les commentaires.

 

By | 2016-05-31T21:14:23+00:00 16 mai 2016|Categories: Santé|1 Comment

One Comment

  1. Pierre 09.11.2016 at 18:47 - Reply

    Merci pour ces conseils. La garantie me semble un critère assez important. J’ai acheté mon extracteur de jus sur vos conseils et d’autres sites. J’ai utilisé cette page (http://www.extracteurdejus.com/comparer-prix/) pour trouver le meilleur prix de mon nouveau Hurom HG. Génial un jus tous les matins.

Leave A Comment